datadatablog

movies-in-the-brain

leave a comment »

métaphore utilisée par Antonio Damasio …

Len Lye, autoportrait

Roger Fry dans une lettre qu’il a adressée à Lye après avoir vu Tusalava (1929)
« Je me suis dit que vous aviez perçu la chose essentielle que personne n’avait vue jusque-là : je veux dire que vous aviez vraiment pensé non pas aux formes en elles-mêmes, mais aux formes en tant que mouvements dans le temps. Je présume qu’il faudra faire preuve d’un nouveau genre d’imagination pour saisir pleinement une telle idée, mais vous êtes le premier, pour autant que je sache, à explorer cette voie. »
in Len Lye, Editions du Centre Pompidou, 2000

James Joyce, une image d’une version manuscrite ci-dessous et et une version on line de Finnegan’s Wake

Tusalava se veut comme la chaîne du vivant qui recommence sans cesse, comme le début et la fin de Finnegan’s Wake se rejoignent.

C.B.

Written by datadatablog

02/01/2011 à 12:04

Publié dans montage spatial, mot-valise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s